SUR LE BLOG DE IRE-OI

Google décide de remanier l’outil WordPress

No comments

La collaboration entre Google et WordPress a pour objectif d’améliorer ce dernier pour se conformer aux dernières technologies web. Il s’agit particulièrement de la performance des sites et notamment l’expérience mobile. Pour y arriver, Google prévoit de recruter des spécialistes WordPress.

L’objectif de Google de contribuer à la prévalence d’un Web sain, florissant, et vivant a poussé ce dernier à se montrer. En effet, Google a considérablement investi dans le façonnage de l’architecture du web, en travaillant avec des acteurs externes.

Suite à cela, Google a récemment mis en place une collaboration avec WordPress. Il s’agit d’un CMS Open-source, qui est le plus populaire de tous avec une part de marché de 60% et le plus utilisé sur internet.

Google : Vitesse, Mobile-First et WordPress

google et wordpress

Depuis 8 ans, Google s’est focalisé sur la vitesse de chargement des pages web. Dernièrement, Google a annoncé le déploiement du projet Speed Update au mois de juillet 2018. Il s’agit de la mise en place de la vitesse de chargement du contenu comme étant un facteur de classement dans les SERPs.

D’autre part, Google a également annoncé que le déploiement de l’index Mobile-First est déjà en marche. En d’autres termes, Google a commencé à prendre en considération la version mobile du site internet comme facteur de classement.

Ce focus sur le mobile et la vitesse de chargement est expliqué par des données montrant que de plus en plus de recherches sont effectuées à partir des mobiles. En plus, les sites lents et mal performants impactent négativement l’expérience utilisateur. Du coup, ils impactent aussi l’engagement et les conversions du site.

Pour aider les acteurs du web, Google a mis ne place en 2015 le projet AMP (Accelerated Mobile Pages).

Par ailleurs, malgré les efforts de Google, l’adoption du mobile-friendly freine encore. En effet, seul 0,1% des sites web utilisent ce langage du balisage, selon Searchengineland.
Avec une part de marché des logiciels CMS de 59% (équivalent à 29% de tous les sites Web), WordPress est le parfait partenaire de Google. Pour ce dernier, il s’agir d’une solution qui pourra lui faire parvenir à ses objectifs.

D’autre part, il est aussi connu que WordPress a déjà lutté depuis des années contre le grossissement du code, la sécurité (comme démontrer récemment) et les défis de performance.
Par ailleurs, le code de WordPress a connu une nette amélioration. Pourtant, il se peut qu’il soit toujours derrière selon la plupart des indicateurs de performance par rapport aux sites non-WordPress.

Google et WordPress : pour un meilleur référencement et plus

L’objectif de la collaboration entre Google et WordPress a pour objectif d’améliorer la performance des sites, mais pas seulement. Il s’agit également d’un moyen pour mettre en place l’écosystème de la plateforme jusqu’aux normes actuelles de l’expérience Web. Le procédé passe par des technologies, comme les Progressive Web Apps (PWA).

Selon Alberto Medina (un promoteur développeur dans l’équipe des écosystèmes de contenu chez Google), Google a pour objectif d’apporter des améliorations sur la plateforme WordPress. Il s’agir d’une collaboration avec le core de WordPress, développement de thèmes, des plugins et aussi une infrastructure dédiée pour WordPress. Google s’engage également avec la communauté plus large des éditeurs de la plateforme.

Mais, quid de Blogger ? En effet, cette plateforme d’hébergement ne bénéficie ni de la technologie AMP ni de HTTPS, qui sont des critères SEO recommandés par Google. Cette plateforme est désormais de plus en plus abandonnée par les acteurs du web.
Alors, allons-nous voir un basculement des sites Blogger vers la nouvelle plateforme WordPress ?

Si cet article vous a plu, vous pouvez télécharger notre livre blanc sur la création de site. Vous pouvez également contacter notre équipe d’experts pour vous aider à créer votre site internet.

achillesGoogle décide de remanier l’outil WordPress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.