SUR LE BLOG DE IRE-OI

Le langage parlé dans la rédaction web

Depuis l’incorporation de la reconnaissance vocale dans la mouture de certains systèmes d’exploitation et logiciels, les habitudes des internautes évoluent de plus en plus vers l’utilisation de cette application dans leur recherche sur internet et dans l’utilisation usuelle des logiciels.

En effet quoi de plus naturel et de plus aisé que de discuter avec son ordinateur ! Auparavant considéré comme un gadget, ou passage obligé pour certaine personne à mobilité restreinte, la reconnaissance vocale est adoptée par de plus en plus d’utilisateurs grâce aux avantages qu’elle procure : rapidité et possibilité d’utilisation à distance !On n’est plus obligé d’être scotché devant son clavier !
Cette tendance des internautes oblige les rédacteurs web à s’y adapter.

Appropriation de la reconnaissance vocale par la rédaction web

rédaction web

Les formations prodiguées aux rédacteurs web doivent dorénavant, pour être à l’écoute des attentes, inclure l’importance de la longue traîne : une requête plus longue. À l’avenir, les requêtes se font par des phrases entières qui, progrès technologiques aidant, sont retranscrites dans une orthographie de plus en plus irréprochable.

Concours de dictées du temps moderne ! Fini les requêtes rédigées qui ignorent les règles grammaticales et orthographiques et de la syntaxe ! Cela n’implique, en aucune façon, que ni le respect des règles SEO, ni les techniques d’écriture marketing soient délaissés ! Au contraire, le véritable changement s’opère dans les mots-clés qui font, de plus en plus, la part belle à l’univers lexical.

Quid du contenu d’une rédaction web ?

rédaction webEn lui-même, le contenu d’une rédaction web ne souffre d’aucun changement majeur ni dans la forme ni dans le fond. Le rédacteur web se doit de répondre aux attentes des utilisateurs qu’elles soient écrites ou parlées. Le véritable changement intervient dans les mots-clés qui cèdent la priorité à la longue traîne sans qu’ils soient, pour autant, abandonnés.

Ce changement oblige les rédacteurs web à apporter plus de soins à l’univers lexical. En sus, technologie oblige, ils doivent inclure la géolocalisation dans la conception d’une rédaction web : les réponses attendues sont de plus en plus immédiates et pratiques. Surtout que, depuis l’apparition des mobiles et autres tablettes, les internautes veulent davantage des réponses délimitées dans l’espace ! Les demandes découlent surtout de leur utilisation dans la vie courante, les rédacteurs doivent y faire face avec pragmatisme.

Voilà le défi qui se présente aux rédacteurs web !

achillesLe langage parlé dans la rédaction web